Foot & Eco : Aesio devient le nouveau sponsor majeur de l’ASSE

Vous avez peut être remarqué la présence d’un logo inconnu sur le maillot des Verts. C’est celui d’Aesio, le nouveau sponsor majeur de l’ASSE. Un partenaire bien connu du club puisqu’il n’est en fait que le résultat de la fusion d’Eovi MCD Mutuelle, son dernier mécène en date, avec les mutuelles Adrea et Apreva. Future bannière d’un groupe d’envergure national, Aesio compte sur la popularité du club stéphanois pour se faire connaître et apprécier du grand public. Explications.

On ne change pas une équipe qui gagne

Après trois ans de vie commune, l’ASSE se sépare du logo d’Eovi MCD Mutuelle. Cette collaboration, fructueuse, son président Maurice Ronat ne cesse d’en chanter les louanges. Il y a trois ans, les mutuelles Présence fusionnaient avec plusieurs organisations pour former Eovi MCD Présence. En tant que nouvel acteur du secteur mutualiste, le groupe a besoin de diffuser rapidement cette nouvelle identité auprès de ses collaborateurs, ses souscripteurs et ses partenaires. Et cela dans toute la France. Le choix d’un partenariat avec un club de football célèbre est privilégié. Ce sera l’Association sportive de Saint-Etienne.

Cette stratégie s’est avérée payante et sera reconduite avec le nouveau groupe. En effet, même si le projet initial devait s’étaler sur une durée de trois ans, les problématiques liées à une nouvelle identité économique ont ressurgi à l’aune de cette nouvelle fusion. Convaincus, les dirigeants ont décidé de poursuivre le sponsoring avec Aesio. En 2020, le nouveau groupe verra officiellement le jour et aura déjà bénéficié du même atout marketing que son prédécesseur.

Un partenariat qui vise le haut du classement

Un groupe aux objectifs nationaux ne peut se passer d’une visibilité à la mesure de ses ambitions. Satisfait par sa première expérience, Maurice Ronat persiste et signe. Il précise que, sur les trois dernières années, les retombées médiatiques ont été évaluées par le groupe à un investissement de 31 millions d’euros en équivalent publicitaire. Ce qui dépasserait largement le montant du partenariat. On comprend donc l’intérêt stratégique majeur qu’il représente pour Aesio.

L’investissement semble donc rentable mais les aspirations du groupe ne s’arrêtent pas là. Sous l’impulsion d’Eovi, le club a créé une équipe de foot-fauteuil. Aesio pérennisera son financement dès 2020. Les objectifs du groupe dépassent le cadre du support financier à une équipe professionnelle et les équipes féminines, juniors et donc de foot-fauteuil sont incluses dans le partenariat. Porteur d’un projet ambitieux pour son groupe, le président n’en a pas moins la fibre philanthropique. Il assure être conscient de la responsabilité sociale qui incombe à son entreprise.

Discret sur les questions financières, le montant du partenariat n’a pas été communiqué mais Maurice Ronat assure que les négociations se sont déroulées au plus près des intérêts de la mutuelle.