Yandex et Sberbank s’allient dans le commerce en ligne

Le géant russe de l’internet Yandex et la première banque du pays Sberbank ont annoncé mercredi une alliance dans le commerce en ligne avec la création d’une société commune valorisée à un milliard de dollars.

Concrètement, Sberbank va investir 30 milliards de roubles (environ 500 millions de dollars, 425 millions d’euros) dans la plateforme existante Yandex.Market du groupe internet, ont-ils indiqué dans un communiqué commun.

Cet accord, encore non contraignant, doit aboutir à la création d’une société commune détenue à parts égales visant à «combiner les capacités technologiques de Yandex et les infrastructures et technologies de Sberbank pour développer un écosystème de premier plan dans le commerce électronique», est-il ajouté.

Le patron de Sberbank Guerman Gref, qui a impulsé un virage numérique considérable pour son groupe à la réputation de mastodonte bureaucratique, a mis en avant dans le communiqué la perspective de «nouvelles opportunités» pour les petites entreprises russes qui pourront ainsi exporter plus facilement et pour les vendeurs étrangers qui disposeront d’un accès au marché russe.

Cette alliance est annoncée au moment où la consommation des ménages repart en Russie après plus de deux ans difficiles en raison de la crise due à la chute des prix des hydrocarbures et aux sanctions liées à la crise ukrainienne.

Comme partout ailleurs dans le monde, le commerce électronique se développe rapidement en Russie mais ce marché, où le chinois Alibaba est solidement implanté, se heurte en dehors de Moscou et quelques autres grandes villes à des difficultés logistiques liées à la taille du pays et à son climat.

Forte de 20 millions d’utilisateurs par mois, Yandex.Market met en relation consommateurs et commerçants. L’alliance avec Sberbank doit permettre de développer des systèmes de paiement sécurisés et de proposer de nouveaux produits financiers tels le crédit à la consommation.

Propriétaire du premier moteur de recherche en Russie et dans l’ex-espace soviétique, Yandex cherche à mettre l’accent sur de nouveaux services pour se développer alors que sa domination s’érode dans son coeur de métier face à Google.

Dans les taxis, activité en forte croissance dans son bilan, il a récemment annoncé fusionner ses activités en Russie et plusieurs ex-républiques soviétiques avec le géant américain du VTC Uber.

mm
Auteur sur le Magazine inktomi.fr depuis 2015, je partage ma passion pour le monde high tech en rédigeant des articles traitants de technologie principalement. Passionné de technologie depuis très jeune, j’ai fais mes premiers pas dans ce monde dès la sortie de mon bachelor en science économique. Au plaisir d’échanger.