La SNCF déploie son réseau 4G sur son réseau TGV

C’est une bonne nouvelle pour les voyageurs qui empruntent les TGV  puisque l’opérateur historique propose désormais la 4G. Orange se démarque sur le marché de la téléphonie mobile.

Le TGV  est opérationnel en matière de 4G

Lors des voyages, le temps est souvent très long et il est donc difficile de trouver une occupation notamment lorsque le WiFi n’est pas au rendez-vous. Les utilisateurs des lignes TGV seront ravis d’apprendre que la 4G fait son entrée. Ce n’est pas une annonce anodine, car près de 40 millions de personnes empruntent cette ligne au cours d’une année. Nous avons testé la 4G sur Tallys  avec un Wiko 4G Ufeel et les résultats ont été très probants et avec le WIFI qui lui aussi se développe sur les lignes grande vitesse d’ici quelques mois . Orange continue ainsi d’accroître son réseau pour le plus grand bonheur des adeptes d’internet. Ils pourront ainsi vaquer à leurs occupations sur le Web tout en passant le temps plus rapidement.

Un réseau internet de qualité malgré les 300 km/h

Il faudra toutefois faire preuve de patience, car le WiFi n’est pas encore à l’ordre du jour, seul le réseau 4G est opérationnel. Pour cela, l’opérateur historique a simplement mis en place près de 2000 antennes tout au long des différents trajets. C’est le fruit d’un long travail, car la disposition du réseau a demandé aux équipes d’Orange près de 16 mois. Après plus d’un an, la bonne nouvelle est référencée et il est impératif d’apprécier à sa juste valeur cette information. En effet, le TGV se déplace à une vitesse impressionnante de 300 km/h. L’opérateur était de ce fait confronté à un défi de taille, car il fallait offrir un réseau de qualité tout en prenant en compte la rapidité des déplacements.

Des TGV compatibles avec la 4G, mais les métros sont à la traîne

Orange a pu relever ce challenge et ce n’est pas le seul projet en matière d’internet. En effet, d’ici deux ans, tous les TGV de France devraient disposer d’un procédé similaire avec la technologie 4G. Le concept est toutefois différent avec le métro, car les sous-terrains demandent un travail plus conséquent. L’opérateur est très investi avec cette dernière puisqu’il a même présenté une action-cam qui a la particularité d’abriter un modem 4G. De ce fait, Orange a les capacités de surprendre puisqu’il n’était pas vraiment attendu sur le marché dominé par la GoPro. Avec ces deux actualités, l’opérateur historique montre qu’il apprécie les défis même s’ils sont complexes.

mm
Journaliste et animatrice radio, je publie sur le site d'actualités inktomi.fr notamment dans les rubriques high tech et web.