Samsung : 2,1 millions de smartphones en danger à la suite d’une erreur

Les données des utilisateurs sont sans cesse exposées à des risques, et d’autant plus si un nom de domaine oublie d’être renouvelé. Preuve en est avec Samsung qui comme le rapporte Motherboard, a fait cette belle boulette de laisser en libre accès l’un de ses services. Une erreur qui aurait pu lui coûter très cher et aussi mettre en danger des millions d’utilisateurs.

A l’heure d’aujourd’hui, sécuriser ses données n’est pas une mince affaire. Compliqué en effet de les protéger ou de les mettre à l’abris de tout risque tant internet est devenu une plateforme propice quant au développement des malwares et logiciels malveillants divers.

Seulement voilà, il se peut aussi que le danger naisse à la suite d’une bourde causée par un acteur bien précis. C’est le cas du fabricant des récents Galaxy S8 et S8+, Samsung, à l’origine d’une erreur qui aurait pu faire du tort à des millions d’usagers. Qu’a-t-il fait de si grave ?

Samsung oublie de renouveler un nom de domaine et ça aurait pu lui coûter cher !

Comme le rapporte Motherboard, le géant sud-coréen Samsung a fait une très grosse faute en oubliant de renouveler un nom de domaine lié à l’un de ses services stoppés officiellement en 2014.

Le dispositif en question n’est autre que S Suggest, une application présente sur d’anciens modèles de smartphones tournant sous système Android. Alors même si cette dernière avait été mise en stand-bye par Samsung, cela ne voulait pas dire qu’elle n’était plus utilisée par les consommateurs. Et c’est bien là le souci, puisque en oubliant de renouveler le nom de domaine, le sud-coréen exposait plus de 2,1 millions de terminaux à de grandes risques.

Comme le déclare un expert en sécurité informatique, un certain João Gouveia, lui-même à l’origine de la découverte de la faille, cette bourde aurait pu permettre à un hacker de prendre le contrôle d’appareils dotés de l’application S Suggest sans la moindre difficulté. Fort heureusement, ce chercheur en a fait l’acquisition et envisage de rendre ce fameux nom de domaine à Samsung s’il le souhaite.

Au final, plus de peur que de mal mais cela aurait pu être bien plus grave sans l’intervention de ce cher João Gouveia. On vous laisse imaginer les dégâts en sachant que 620 millions de connexions avaient été comptabilisées sur S Suggest en l’espace de 24 heures. En espérant que Samsung, jugé meilleur qu’Apple et Blackberry en sécurité, retienne la leçon et se remette dans le droit de chemin à l’avenir !

mm
Auteur sur le Magazine inktomi.fr depuis 2015, je partage ma passion pour le monde high tech en rédigeant des articles traitants de technologie principalement. Passionné de technologie depuis très jeune, j’ai fais mes premiers pas dans ce monde dès la sortie de mon bachelor en science économique. Au plaisir d’échanger.