Google: L’Europe pourrait infliger une amende de plus d’1 milliard d’euros au géant américain

La Commission européenne pourrait infliger une amende record à Google dans les semaines à venir. L’UE reproche au géant américain un abus supposé de position dominante, afin de favoriser son service de comparaison de prix « Google Shopping ».

L’amende pourrait atteindre jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires de la firme californienne et certainement dépasser le milliard d’euros. Pour rappel, Google a empoché 90,3 milliards de dollars en 2016. « Nous nous dirigeons vers une décision cet été », a affirmé une source européenne proche du dossier.

« Google a marginalisé la concurrence »

La Commission soupçonne le géant d’internet d’avoir systématiquement favorisé « Google Shopping » dans ses résultats. Selon Bruxelles, « le comportement de Google (…) a affaibli, voire marginalisé la concurrence exercée par ses concurrents les plus proches ».

Les premières accusations de la Commission datent de 2015. « Nous pensons que ces affirmations sont erronées du point de vue des faits, du droit et de l’économie », avait répondu dans un billet de blog Kent Walker, vice-président de Google.

Deux autres enquêtes

Google reste sous le coup de deux autres enquêtes de la Commission pour abus de position de dominante : la première concerne sa plate-forme publicitaire AdSense, la seconde son système d’exploitation Android.

mm
Journaliste et animatrice radio, je publie sur le site d'actualités inktomi.fr notamment dans les rubriques high tech et web.