Apple Music lance une offre à 99,99 euros par an

Avec cette nouvelle offre d’abonnement à l’année à son service de streaming musical, la marque à la pomme marche sur les plates-bandes d’Amazon Prime, qui propose un abonnement annuel à 49 euros.

En toute discrétion, loin de ses habituelles annonces en grande pompe, Apple a mis à disposition des utilisateurs ce mardi une nouvelle offre Apple Music à 99,99 euros par an, équivalente à 8,33 euros par mois. La firme à la pomme propose désormais l’offre la moins chère d’un marché très concurrentiel dominé par le leader mondial Spotify. Deux offres mensuelles existaient déjà: l’ une à 9,99 euros et l’autre sous la forme d’un abonnement familial à 14,99 euros.

Lancé il y a deux ans, Apple Music affiche 27 millions d’abonnés à travers le monde. La firme de Cupertino reste certes loin des 50 millions d’abonnés annoncés en mars par Spotify, leader mondial du streaming musical, toutefois, son arrivée a rebattu les cartes d’un secteur en plein boom. Ayant été frappé de plein fouet par la révolution numérique, le marché mondial de la musique reprend des couleurs, enregistrant une hausse de son revenu global de 5.9% en 2016, essentiellement grâce à ces plateformes de streaming qui attirent de plus en plus d’utilisateurs.

Selon un rapport de l’IFPI, la fédération internationale de l’industrie phonographique, la part des revenus issus du streaming sur le marché musical a augmenté de 60,4% en 2016, alors que le chiffre d’affaires des ventes physiques a diminué de 7,6%. Fort de ses 112 millions d’utilisateurs d’abonnements payants, le streaming s’est imposé comme un acteur de premier plan et porte la croissance du marché musical. «Nous n’avons pas simplement à faire à une transition de format, mais bien à une mutation fondamentale qui change tout notre modèle économique» constatait Michael Nash, le vice président de la stratégie digitale chez Universal Music.

Avec cette nouvelle offre, la moins chère du marché, Apple Music entend bien poursuivre la forte croissance enregistrée depuis sa création en 2015. Le marché du streaming est le théâtre d’une concurrence accrue, mais positive, si l’on en croit Will Page, directeur du département économique de Spotify: «Aujourd’hui, le moteur de la croissance, c’est la concurrence […] l’enjeu, c’est de convertir de nouveaux publics au streaming».

Concurrencer Amazon

Le géant du commerce en ligne Amazon avait déjà lancé un abonnement annuel à 49 euros (99 dollars aux États-Unis) à son service Amazon prime, qui propose des films, 2 millions de titres de musique en streaming ainsi que la livraison d’articles achetés sur le site en un jour ouvré. Amazon a également lancé en 2016 Amazon Music Unlimited, son service de streaming musical, qui n’est pas encore disponible en France, calquant ses tarifs sur ce qui existait déjà chez ses concurrents avec un abonnement à 9,99 euros par mois, rabaissé à 7,99 euros pour les membres d’Amazon Prime. Avec des offres de plus en plus nombreuses, le secteur du streaming est amené à élargir sa base de consommateurs.

Ces abonnements annuels sont, certes, plus économiques pour les utilisateurs, mais ils les engagent pour une période longue, alors que les abonnements mensuels sans engagement que proposent tous les services de streaming musical offrent une plus grande liberté aux consommateurs.

De plus en plus concurrentiel, le streaming musical est aussi en pleine expansion géographique. Spotify est présent dans 60 pays à travers quatre continents tandis qu’Apple Music est disponible dans plus de 100 pays.

mm
Auteur sur le Magazine inktomi.fr depuis 2015, je partage ma passion pour le monde high tech en rédigeant des articles traitants de technologie principalement. Passionné de technologie depuis très jeune, j’ai fais mes premiers pas dans ce monde dès la sortie de mon bachelor en science économique. Au plaisir d’échanger.